Comment dessiner un oeil vu de face

Avant de commencer à dessiner un visage entier, je crois qu'il est préférable de s'attarder sur chaque élément du visage. Selon moi, si on a déjà pratiqué le dessin des yeux, nez et lèvres, c'est un bon point de départ et plus facile par la suite de dessiner un visage au complet. Et quand je parle de pratique, j'entends par là les avoir dessiner à plusieurs reprises et sous plusieurs angles. Alors je te propose d'analyser en particulier chaque élément du visage séparément.

Commençons avec les yeux et les sourcils.


Les sourcils

Il faut tout d'abord bien étudier la forme des sourcils puisqu'ils sont différents pour chaque personne, de même que leur position sur le visage. La position dépendra également de l'angle du visage, si la personne regarde en haut ou en bas, par exemple.

Les sourcils se dessinent plutôt par de petits traits et non par une masse uniforme. Il faut également tenir compte de l'arcade sourcilière qui est bombée; ils auront donc une forme plus ou moins courbe, selon la morphologie de chaque personne.


L'oeil


-la courbe supérieure qui trace l'oeil (1) est plus accentuée que celle qui dessine la partie inférieure (2)

-lorsque les yeux sont ouverts, la paupière supérieure recouvre une partie de la pupille (3)et la paupière inférieure recouvre la limite de l'iris (4) -quand le visage est de face, sans inclinaison et la personne regardant devant elle-

-l'angle externe de l'oeil (a) -près des tempes- est aigue tandis que l'angle interne (b) est plus arrondi

-dans le coin interne de l'oeil se trouve une petite boule qui fait partie du système lacrymal (c)

-il y a presque toujours une petite partie ombragée dans la partie supérieure de l'oeil. C'est l'ombre portée de la paupière supérieure et des cils (d).

-il y a presque toujours une petite partie ombragée dans la partie supérieure de l'oeil. C'est l'ombre portée de la paupière supérieure et des cils (d).

-les cils sont incrustés dans le bord compris entre les deux minces lignes qui forment l'oeil (e). Les cils sont recourbés vers le haut ou le bas.

-il y a toujours un ou plusieurs points lumineux produits par la lumière (f). Petit truc; il est préférable de réserver cet espace blanc dès le début de dessin.


À noter: cette description de l'oeil est pour un modèle vue de face. Lorsque la tête bouge, la taille des yeux, la forme, de même que l'espace entre eux se modifient. Mais pour l'instant, nous examinerons seulement la vue de face.


Voyons maintenant l'exécution, étape par étape, d'un

oeil un peu moins schématisé.





En premier lieu, l'esquisse avec un crayon H. Une zone en blanc a été déjà réservée pour l'éclat de lumière dans l'iris.












Toujours avec le crayon H. Les premiers traits des sourcils ont été dessinés. Je les ai estompés un peu.

Je commence dès lors à ombrer les parties plus foncées de l'oeil.









Accentuation des sourcils. Donner moins de pression sur le crayon vers la fin des traits donne un effet plus effilé.

Le travail des ombres se continue. Il est important de ne pas foncer trop vite pour faciliter les corrections si il y a lieu.

À ce stade, j'ai utilisé le crayon 3B.








Utilisation du crayon 5B.

À remarquer; le trait de la paupière n'est pas qu'un seul trait. Un peu d'estompage a été effectué pour donner l'effet de pli (car la paupière ouverte est pliée, si je peux m'exprimer ainsi).








L'oeil a été finalisé avec les crayon 6B.

Aux deux extrémités de l'oeil, il y a un ombre en dégradé vers le centre de celui-ci. C'est pour donner un effet bombé puisque l'oeil est une sphère. Et le blanc des yeux n'est pas véritablement blanc, c'est un gris très pâle. Le blanc du papier est réservé pour l'éclat de lumière dans l'iris. Évidemment, il faut toujours considérer la provenance de la lumière, ce qui changera inévitablement les lumières et les ombres dans l'oeil.

Ce dessin est entièrement fait au graphite. Dans certains cas, tout dépendant du médium utilisé, on peut accentuer les éclats de lumière avec un crayon blanc.


Rien de mieux qu'un vidéo pour bien observer le développement d'un dessin.