Petits exercices pour stimuler la créativité

Est-ce que çà t'es déjà arrivé d'avoir le goût de peindre ou de dessiner sans savoir exactement ce que tu veux créer? Tu t'installes à ton chevalet ou table de travail, tu sors tout ton matériel d'art et tu poses ta toile ou feuille de papier devant toi. Et là, tu restes devant tout ton attirail, tout d'abord perplexe, puis peu à peu découragé(e). La toile ou le papier vierge; cette FAMEUSE blancheur; le vide quoi! Le néant! Tu veux créer, mais tu ne sais par par où commencer. Et là, tu ressasses les mêmes images qui te viennent à l'esprit. Non, mais y a-t-il moyen d'explorer de nouvelles avenues. Et bien oui! Ne t'en fais pas. Il existe toujours de nouvelles façons pour faire fleurir ta voie créative. Aujourd'hui, je vais t'en proposer deux.

Je dois tout de même de mettre en garde. On peut en devenir accro; tu peux te mettre à voir toutes sortes de choses partout où tu poses les yeux. Mais non, je blague. En fait, effectivement, quand tu t'y mets vraiment, il est possible que ton cerveau soit assailli d'images à force d'essayer d'en trouver parmi les taches que tu vas créer. Parce que, justement, il s'agit ici de créer des taches aléatoires et d'y trouver des éléments. Le mot d'ordre: aucune censure. Tu te laisses aller. Même si ce que tu trouves n'a aucune relation avec la réalité. Et peu importe ce que les autres auront à dire. L'important est de créer.


Alors, voici dont le premier exercice:

Tu auras besoin d'encre noir, de trois petits contenants, d'eau, d'un chiffon et de gants. Dans chacun des contenant, tu y mets de l'encre. Par la suite, tu y ajoutes de l'eau, en quantités différentes pour chaque contenant. Cela te donnera trois tonalités de noir. L 'idée est de tremper ton chiffon dans ces mélanges et de le rouler ou le tamponner sur du papier. Tu commences par celui qui est le plus pâle. Tu laisses sécher et tu recommences le processus avec le mélange qui est un peu plus foncé. Et tu termines par celui qui est le plus sombre. Et n'oublies pas de mettre tes gants. Tu laisses sécher le tout. Et ne t'arrêtes pas à une seule feuille. Tu peux en produire plusieurs. Çà te donneras beaucoup plus de possibilités pour trouver des formes parmi ces taches. Cela consiste en fait l'essentiel de ces exercices. Trouver des formes entre ces amas de taches. Tournes ta feuille de papier dans tous les sens et regardes les petits trésors cachés. Tu peux utiliser n'importe quelles sortes de papier: feuille à imprimer, papier épais, papier aquarelle, peu importe. Si tes feuilles sont gondolées parce que elles ont été mouillées, mets-les en-dessous d'une pile de livres quand elles sont sèches. Et ne t'en fais pas si tu ne trouves rien au début, c'est normal. Cela peut nécessiter un peu de temps avant que l'imagination commence à s'éveiller. Voici des exemples de ce que peut donner cet exercice. Tu pourrais aussi le faire avec de l'acrylique diluée dans l'eau ou des encres de couleur si tu le désires.



Les deux premiers exemples ont été faits selon la méthode indiquée. En ce qui concerne les deux autres, toujours la même méthode, mais avec de l'encre blanche sur papiers de couleurs. Je sais, çà n'a l'air que de vilaines taches sur un papier. Mais je t'assure, tournes ta feuille de tous les côtés, regardes-la de près, de loin ou de biais, tu finiras par y trouver quelque chose. Oui, il arrive des fois où on n'y voit absolument rien. Alors, tu passes à une autre feuille. De là l'intérêt d'en faire plusieurs à la fois. Quand tu trouves un élément digne de mention, utilises un crayon pour bien le définir. Je le redis; il faut parfois quelques tentatives avant que l'imagination se développe. Un petit mot encore: assures-toi que tes mélanges d'encre et d'eau ne soient pas trop foncés, sinon ce sera plus difficile.


Passons maintenant au deuxième exercice: les frottis


Comme son nom l'indique, celui-ci consiste à obtenir des formes à partir de frottis. Tu te munis d'un crayon et d'une feuille de papier. L'idée est de repérer un endroit texturé dans ta maison (divan à tissu texturé, tapis) ou à l'extérieur (genre; mur de briques). Peu importe, il suffit que la surface sur laquelle tu poses ta feuille ait une texture prononcée. Je l'ai déjà fait dans un stationnement plein de petites roches. OK, pas évident car je devais faire attention pour ne pas percer la feuille, mais c'était plein de petites bosses et de creux; un endroit idéal.

Bien sur, tu ne dois pas te restreindre au crayon et une feuille blanche. Tu peux prendre une feuille de couleur et une craie blanche, comme l'image en-dessous. Tu peux le faire en couleur également.



Pour cet exemple, je ne me souviens plus du tout sur quelle surface je l'ai frotté. Je le trouve très intéressant. Et toi? Il existe une multitude d'endroits qui ferait des merveilles pour cet exercice. Tu n'as qu'à regarder autour de toi. Il se peut que tu dises: bof, pas trop mon genre. Ou que çà ne donne pas grand chose. Mais essayes-le et tu verras.

Et amuses-toi!