Rechercher
  • Lyne Desjardins

Les points de fuite en perspective

Afin de pouvoir bien représenter la profondeur, il est nécessaire d'utiliser la perspective. La première notion à comprendre est qu'il nous faut établir la ligne d'horizon, qui se situe au niveau de nos yeux (se référer à l'article 'La ligne d'horizon en perspective'). Puis nous devons placer des points de fuite. Regardez au loin et vous verrez les objets rétrécir au fur et à mesure qu'ils se rapprochent de l'horizon. Plus ils sont loin, plus ils sont petits, convergeant vers un point bien spécifique. On nomme ce point: point de fuite. Il peut y en avoir un ou plusieurs. Nous parlons alors de perspective à un point de fuite (frontale), à deux points de fuite (oblique) et trois points de fuite (que j'expliquerai dans un autre article).


Débutons avec la perspective à un point de fuite. Le point de vue du spectateur se trouve à la même place que le point de fuite.



Sur l'image du dessus, nous avons la ligne d'horizon et un point de fuite au centre. Deux lignes convergent vers ce point entre lesquelles se trouvent des lignes horizontales simulant des rails. Remarquez comment les espaces les séparant diminuent lorsqu'elles se rapprochent du point de fuite. Sur la photo de côté, on peut le voir en réel.

Photo de référence: Kalhh - Pixabay

On obtient un effet de profondeur grâce à ce point de fuite.


Photo de référence: Tama66 - Pixabay


Sur cette photo, le point de fuite est également frontal. Les rails au sol vont vers lui. Il en est de même pour les rangées de briques sur les murs de chaque côté. Regardez la direction des flèches rouges. Convergeant vers le point de fuite, elles forment un effet éventail.


Maintenant, la perspective à deux points de fuite (le point de vue est oblique).

Il y deux points de fuite, un se trouvant à la gauche de la ligne verticale et l'autre à sa droite, sur la ligne d'horizon. Partant des extrémités de cette ligne verticale, on tire des lignes vers ces points de fuite. Le but n'étant pas de construire quelque chose de complexe dans cet article, je me limiterai donc à cette base. Maintenant, voyons cet exemple dans un paysage.

Photos de référence: Hpgruesen et Jazella - Pixabay


Même chose ici. Les rangées d'arbres ou de poteaux convergent vers un point de fuite. Les espaces entre eux rapetissent, ainsi que la hauteur de ceux-ci. Les flèches rouges indiquent la direction des lignes allant vers les points de fuite. Évidemment, nous ne pouvons pas voir ces points puisqu'ils se trouvent à l'extérieur des images. À remarquer: les lignes verticales sont parallèles entre elles et cet effet éventail des planches horizontales de la clôture.


Il est important de retenir qu'en perspective à un et deux points de fuite, que les lignes verticales restent parallèles entre elles. Quant aux lignes horizontales, elles forment toujours un effet éventail, comme le montre l'exemple ci-dessous. Si parmi elles se trouvent trouve une ligne horizontale, hormis celle qui se trouve sur la ligne d'horizon, c'est qu'il y a une erreur dans vos lignes de construction.




Fichier à télécharger


Points de fuite en perspective
.pdf
Download PDF • 597KB





Il est strictement interdit de reproduire de quelque façon que ce soit toutes oeuvres présentées sur ce site.  Les créations demeurent la propriété de l'artiste.