Introduction aux pigments aquarelle

Mis à jour : il y a 3 jours


Vive l'expérimentation! Que c'est donc le fun d'essayer des nouveaux produits dans le monde artistique. Et crois-moi, je ne me fais pas prier. À vrai dire, il faudrait plutôt m'empêcher d'entrer dans les commerces qui regorgent de tout cet attirail à concocter des petits chef-d'oeuvres. Parce que à chaque fois, c'est mon compte en banque qui en mange un coup. Mais bon, il faut ce qu'il faut!

Alors, dernière trouvaille: les pigments de couleur en poudre. Je ne sais pas si tu en as déjà entendu parler, mais moi, la première fois que j'ai vu çà, c'était comme wow! super intéressant. Sur la photo, il y a les Brushos de Colourcraft. Je sais qu'il en existe d'autre marques, mais pour l'instant, c'est avec eux que j'ai fait mes premiers essais. J'y reviendrai peut-être ultérieurement sur les autres, question de faire la comparaison.

Donc, ce sont des pigments de couleur en très fine poudre que l'on saupoudre sur notre support, préférablement un papier aquarelle, puisqu'il doit être résistant à l'eau.

Je te conseille de coller ton papier avec du ruban masque pour éviter qu'il ne gondole.

Il te faut également un petit atomiseur, de l'eau et un pinceau. Évidemment, tu pourras explorer avec d'autres matériaux si tu en a envie. Mais pour l'instant, c'est tout ce dont tu as besoin.

Un petit conseil en passant. Tu as dû remarquer sur la photo en haut que les petits contenants ont une épingle insérée dans leurs couvercles. Tu sais, ces épingles avec lesquelles on accroche nos notes sur un panneau de liège. Afin de ne pas répandre toute cette précieuse poudre colorée, faire un petit trou dans le couvercle est suffisant pour saupoudrer la quantité nécessaire de ces pigments. Après utilisation, tu remets la petite épingle en place, comme protection.

Maintenant, il y a différentes façons d'utiliser ces poudres. On peut badigeonner de l'eau sur le papier avec un pinceau; la quantité d'eau dépendra du résultat escompté. Puis saupoudrer les poudres. Si le papier est juste humide, l'effet sera comme des petits éclats de couleur. Par contre, s'il est très imbibé d'eau, çà fera comme de l'aquarelle. Tu peux même déplacer les petites flaques d'eau, entrainant avec elles les pigments. Tu verras, les effets sont très différents. Autre façon: tu saupoudres des pigments de couleur en premier, puis tu vaporises ton eau avec un atomiseur. Là encore, c'est toi qui décide de la quantité d'eau à projeter, dépendamment de l'effet désiré.



Voilà le résultat de quelques essais sur cette photo. Tu peux remarquer que sur deux d'entre eux, celui au premier plan et celui avec du vert au centre, c'est plutôt une diffusion aléatoire des pigments. C'est parce j'ai utilisé une bonne quantité d'eau. Alors que sur les deux autres, il y a des endroits où c'est beaucoup plus précis parce que c'était juste humide.

Le résultat obtenu avec ces poudres peut très bien être une petite oeuvre en soit. Ou bien travaillées en techniques mixtes avec d'autres médiums comme des crayons, des feutres, de l'acrylique, etc... par la suite. Tu peux les utiliser sur juste une petite partie d'un dessin. Ou encore, çà fait de très jolis fonds pour faire des cartes. Ce n'est pas l'inspiration qui manque. Tu sais ce qu'on dit, l'appétit vient en mangeant. Et bien moi je dis; les idées viennent en explorant.

Amuses-toi et bonne création.