Introduction aux peintures faux vitrail de Pébéo




On ne peut pas peindre avec ces peintures comme on peint avec l'huile ou l'acrylique.

Comme son nom l'indique: faux vitrail, les résultats donnent l'impression d'un vitrail, mais en beaucoup moins complexe à faire.

Dans cet article, je ne vais traiter que de cet aspect. Parce que oui, l'effet recherché à la base, est celui de vitrail. Mais on peut tout de même utiliser ces peintures, qui sont un très beau médium, pour des projets autres que ceux exposés ici.





Alors, qu'y a-t-il à savoir pour se confectionner une belle oeuvre avec ces peintures.

Tout d'abord, il faut un support. Puisque nous parlons de faux vitrail, il est de mise d'utiliser une vitre. Mais saches que l'on peut les appliquer sur des surfaces comme du bois, une toile, de l'acétate (d'ailleurs je te conseille de récupérer des emballages transparents au lieu de les jeter; pour se pratiquer et voir les différentes possibilités d'effets, c'est idéal) ainsi qu'avec d'autres peintures en techniques mixtes.


La première chose importante: bien nettoyer la vitre avec de l'alcool à friction pour enlever toutes traces de gras ou de saleté. Çà aidera pour l'adhésion de la peinture sur la surface. Et il faut éviter de mettre les doigts dessus par après.


Pour délimiter nos zones, nous utilisons les cernes relief ou le faux plomb à coller.


Les cernes relief sont des tubes ayant un embout effilé avec une perforation très petite pour permettre l'application de fines lignes. Ils prennent environ une demie heure à sécher. Plusieurs couleurs sont disponibles: noir, couleur faux plomb, argent, doré, incolore.

Le faux plomb quand à lui vient en ruban autocollant que l'on coupe à la grandeur désirée. On peut également le découper en deux sur le sens de la largeur. Lorsqu'il est collé sur notre vitre, on fait une pression dessus avec un petit bâton qui est fourni avec le ruban.


Il existe aussi des médiums: éclaircissant, dépoli et pailleté, qui permettent d'obtenir des effets.


Les peintures: il y a une belle panoplie de couleurs qui sont miscibles entre elles et qui sont transparentes. Il en existe tout de même quelques unes qui sont plus opaques.


-NE PAS SECOUER les pots de peinture afin d'éviter la formation de bulles. Saches qu'il est tout de même possible de les enlever avec un pinceau si malheureusement certaines se forment lors de l'application de la peinture.


-l'application se fait de diverses façons: avec un pinceau, un bâton ou une pipette. Le truc est de laisser tomber la peinture et de l'étaler tout doucement (on ne veut pas de bulles!). Alors, les coups de pinceaux comme lorsque l'on peint à l'huile ou l'acrylique est à proscrire. Je le répète, le but ici est de donner l'effet d'un vitrail.


Évidemment, çà prend un certain temps à sécher. Et tu sais ce qui est mortel durant le temps de séchage: les petites poussières qui virevoltent dans les airs. Elles tombent sur ton oeuvre et s'imprègnent dans la peinture. Vraiment, vraiment désastreux. Donc, idéalement, on lui fait une petite tente à notre faux vitrail. Un linge suspendu au-dessus ou un contenant en plastique. Du moment qu'il est à l'abri de tout ce qui peut lui tomber dessus.


Les boutiques d'art vendent des vitres ou plexiglass avec cadres dans différentes grandeurs spécialement conçues pour ce genre de projets faux vitrail.

Et si le dessin n'est pas ton point fort, il y a des livres avec dessins pour t'aider.