Comment récupérer une toile usagée

Doit-on, oui ou non, récupérer une toile sur laquelle on a déjà peint? Doit-on la jeter? Non.

Peut-on la réutiliser? Oui. Et pour bien des raisons.



En tout premier lieu, du point de vue écologique, pourquoi encombrer la planète d'un autre objet qui pourrait être recyclé.

Deuxièmement, le matériel d'artiste n'est pas donné, alors tu économises en récupérant ta toile.

Maintenant, reste à savoir comment la réutiliser, selon le projet que tu t'apprêtes à entamer.

Il a plusieurs façons d'y remédier et le tout dépendra de ce qu'il y a déjà sur la toile.

Allons-y en premier avec ce qui est le plus facile.

L'oeuvre qui a été peinte sur la toile est à l'acrylique et n'a aucune texture. Tu pourrais la recouvrir tout simplement d'une ou deux couches d'une couleur et repeindre par-dessus. Personnellement, j'opterai pour un mini sablage avec un papier abrasif fin et ensuite je poserais une ou deux couches de Gesso. Par contre, s'il y avait beaucoup de texture, un sablage plus intensif serait de mise, si évidemment tu veux débuter sur une toile presque vierge. Certains, qui aiment les créations en relief, prendraient avantage de ces textures. Tu peux peindre à l'acrylique ou à l'huile.

Pour une toile qui a été peinte à l'huile, même chose; il m'est arrivé d'appliquer des couches de peinture blanche (important: à L'HUILE et non de l'acrylique) sans sabler au préalable puisque les sous-couches de peinture étaient très léchées. Si tel ne serait pas le cas, je sablerais et j'appliquerais un apprêt dessus. J'ai entendu dire que certains utilisaient de la peinture au latex. Personnellement, je ne l'ai jamais fait. J'utilise plutôt le produit B-I-N de Zinsser (celui démontré sur la photo). Il sèche quand même assez vite (en plus, il adhère à toutes sortes de surface, même la vitre. Tu peux donc t'en servir pour d'autres projets).

J'insiste ici qu'il est très important de respecter le principe numéro un avec la peinture à l'huile; à savoir qu'il ne faut jamais peindre à l'acrylique sur de l'huile. Inévitablement, il y aura une réaction chimique. Ce fut le cas pour une de mes élèves: elle avait peint à l'huile, puis à l'acrylique et enfin à l'huile par-dessus. La peinture ne voulait absolument plus adhérer à la toile. Un vrai cauchemar!

En dernier ressort, cette toile dont tu n'es pas satisfait(e), peut s'avérer un excellent prétexte pour expérimenter. Imagines tous les essais que tu peux faire: les différents médiums, que ce soit à l'huile ou à l'acrylique, les fournisseurs de matériel d'artistes ne cessent d'en fabriquer de nouveaux. Il y a toute une panoplie de techniques qui ne demandent qu'à être découvertes. Et tout cela nécessite un accessoire indispensable; un support, soit cette malheureuse toile qui en est peut-être au terme de sa vie. Alors, de grâce, ne la jette pas. Tu ne sais jamais ce qui pourrait en sortir.


© Copyright Lyne Desjardins©

Il est strictement interdit de reproduire de quelque façon que ce soit toutes oeuvres présentées sur ce site.  Les créations demeurent la propriété de l'artiste.